• Subcribe to Our RSS Feed
Tagged with " parasites internes"

Les parasites internes des carnivores domestiques : 1° Les parasites gastro-intestinaux du chat

avr 15, 2013   //   by admin   //   Chat  //  No Comments

Pourquoi vermifuger mon animal ? Je ne vois pas de vers…

Voilà une question légitime et souvent entendue. Les parasites internes ont des cycles de développement tels que seuls les adultes sont visibles à l’œil nu, or ils vivent à l’intérieur du corps…

Oui mais mon animal ne sort pas…

Histoire vraie :

ténia

ténia

Voilà la bébête trouvée dans les vomissements d’un jeune chat de 10 mois sans accès à l’extérieur depuis l’acquisition à 2 mois et n’ayant jamais été vermifugé : photo d’un ténia : vers avec anneaux (=proglottis) en grain de riz.

Il est probable que la contamination  de ce ténia ait été faite lors de son plus jeune âge par ingestion  de puces contaminées s’il s’agit d’un Dypilidium caninum ou moins probablement par ingestion du foie d’un rongeur contaminé s’il s’agit de taenia taeniaeformis. Cette infestation est fréquente et totalement asymptomatique en dehors des troubles digestifs qu’elle peut occasionner lors de l’expulsion mais elle constitue une source de contamination pour l’homme (zoonose occasionnelle). D’où l’intérêt et l’importance d’utiliser des antiparasitaires externes contre les puces (3,1% de puces contaminées) et internes lors de l’acquisition d’un animal.

La chimioprévention (vermifuges) permet d’éliminer périodiquement les vers abrités par l’animal. Le rythme de vermifugation dépend de l’âge et du mode vie de l’animal…

Read More »

Les parasites internes des carnivores domestiques : 1° les parasites gastro-intestinaux du chien

avr 15, 2013   //   by admin   //   Chien  //  No Comments

Pourquoi vermifuger mon animal ? Je ne vois pas de vers…

Voilà une question légitime et souvent entendue. Les parasites internes ont des cycles de développement tels que seuls les adultes sont visibles à l’œil nu, or ils vivent à l’intérieur du corps…

Oui mais mon animal ne sort pas…

Histoire vraie :

Voilà la bébête trouvée dans les vomissements d’un jeune chat de 10 mois sans accès à l’extérieur depuis l’acquisition à 2 mois et n’ayant jamais été vermifugé : photo d’un ténia : vers avec anneaux (=proglottis) en grain de riz.

t

Ténia

 

Il est probable que la contamination  de ce ténia ait été faite lors de son plus jeune âge par ingestion  de puces contaminées s’il s’agit d’un Dypilidium caninum ou moins probablement par ingestion du foie d’un rongeur contaminé s’il s’agit de taenia taeniaeformis. Cette infestation est fréquente et totalement asymptomatique en dehors des troubles digestifs qu’elle peut occasionner lors de l’expulsion mais elle constitue une source de contamination pour l’homme (zoonose occasionnelle). D’où l’intérêt et l’importance d’utiliser des antiparasitaires externes contre les puces (3,1% de puces contaminées) et internes lors de l’acquisition d’un animal.La chimioprévention (vermifuges) permet d’éliminer périodiquement les vers abrités par l’animal. Le rythme de vermifugation dépend de l’âge et du mode vie de l’animal…

 

 

 

 

Read More »