• Subcribe to Our RSS Feed

Quelle trousse d’ « urgence » emmener pour soigner les petits bobos de vacances ?

août 1, 2013   //   by admin   //   Chat, Chien  //  No Comments
  • Compresses, bande crêpe, bande cohésive et ciseaux, antiseptique, pommade cicatrisante

Chaque blessure doit être nettoyée à l’eau et au savon puis désinfectée minutieusement avec un antiseptique (cholhexidine, bétadine®, dakin®). Evitez l’eau oxygénée ou l’alcool dont l’application sur les plaies est douloureuse. Les petites plaies ne sont pas forcément superficielles telles les plaies de morsure ou de griffures après bagarre, les plaies par des objets contendants comme des bouts de verre. Une pommade cicatrisante peut ensuite être appliquée.

  • Tire-tique

Les morsures de tiques peuvent être prévenues par des anti parasitaires externes mais en cas de tique attachée à la peau de l’animal, le tire tique tourné délicatement dans le sens inverse des aiguilles d’une montre autour de la tête de tique permet le détachement en douceur. Un petit nodule réactionnel n’est pas rare. La désinfection puis l’application de pommade biquotidienne pendant 1 semaine accélère la guérison.

 

  • Nettoyant oculaire

Le nettoyant oculaire peut être utilisé dès que l’œil est rouge, qu’il démange ou qu’un corps étranger (tel un épillet) est aperçu. De même, rincer abondamment l’œil est le premier geste à faire en cas de brulure chimique (par un caustique) avant de consulter rapidement. En cas d’éternuement soudain et répété, rincer le nez (avec du sérum physiologique instillé dans les narines avec une seringue) peut parfois entrainer le rejet d’un corps étranger inhalé.

Si les symptômes persistent,  consultez un vétérinaire

 

 

  • Nettoyant auriculaire

L’hygiène auriculaire doit être rigoureuse l’été pour tous les chiens aux oreilles sensibles (un nettoyage tous les 2 jours).  Le nettoyage auriculaire est aussi le premier soin à effectuer si votre animal secoue les oreilles (otite ou corps étranger). Une pression de nettoyant est instillé dans les conduits auditifs, le massage de la base des oreilles permet de décoller les saletés, ces dernières seront récupérées à l’aide d’un coton.

Si les symptômes persistent,  consultez un vétérinaire.

 

  • Attention : ne pas donner de médicaments humains à votre animal sans conseil vétérinaire !

Certains comme le paracétamol sont toxiques pour le chat et d’autres le deviennent à dose inadaptée (grosse dose de paracétamol pour le chien par exemple). Si votre animal souffre d’une maladie chronique, pensez à emmener son traitement.  En cas d’usage chronique d’anti-inflammatoire, pensez à faire boire votre animal.

 

  • Quelles plantes sont toxiques par ingestion et doivent entrainer une consultation ?

–       Cycas revoluta

-       Euphorbia pulcherrima (poinsettia)

-       Hydrangea macrophylla (hortensia)

-       Nerium oleander (laurier rose)

-       Rhododendron sp et prunus

-       Mais aussi Magnolia sp, Erica arborea, Celosai crisata, Acacia dealbata, Ruscus aculeatus, Fushia sp

Les symptômes sont proportionnels à la dose ingérée. Dans la moitié des cas, ils sont discrets mais dans 10 % des cas, ils sont sévères et l’issue peut être fatale.

Les signes digestifs prédominent, une accélération du rythme cardiaque peut les accompagner.

Si vous voyez votre animal ingérer de telles plantes, il est conseillé de consulter rapidement. L’administration de vomitif dans la demi heure qui suit l’ingestion prévient l’absorption du toxique et donc les signes d’intoxication. Si vous constatez l’ingestion tardivement, vous pouvez administrer des pansements digestifs (phophaluvet®, diarsanyl®, smecta®) et consulter si les symptômes apparaissent et s’intensifient.

 

  • En cas d’envenimation ophidienne ou par des chenilles processionnaires, désinfecter de suite le site contaminé et consulter un vétérinaire.

 

 

Avec un minimum de produits d’hygiène et d’antiseptiques les petits bobos seront vite guéris et votre compagnon passera avec vous d’excellentes vacances…

Très bon été !

 photopommade phototrousse

Leave a comment